coloscopie-douleur examen-de-l'intestin-grêle

Faire une Coloscopie : Voici ce que vous Devez Savoir !

Lorsque votre médecin vous dit que vous devez subir une coloscopie ; il est compréhensible que vous soyez inquiet. Si vous êtes novice, vous serez peut-être un peu nerveux, ce qui est normal. En fait, les coloscopies sont une procédure très courante lorsque votre appareil digestif vous pose certains problèmes ou complications. Les examens endoscopiques permettent de faire le diagnostique de vos intestins. Grâce à la gastroentérologie, les praticiens peuvent dépister aussi les cancers digestifs.

Tout d’abord, le côlon est votre gros intestin. C’est un tube de 1,5 m de long qui fait partie de votre système digestif. Une fois que votre nourriture quitte votre estomac, elle se rend d’abord dans l’intestin grêle, puis dans le côlon sous forme liquide. Le travail de votre colon consiste à absorber l’eau de cet aliment. Ce qui reste se déplace ensuite dans votre rectum et hors de votre corps. Nous vous expliquerons, dans cet article, tout ce qui  implique une analyse intestinale pour afin que vous sachiez à quoi vous attendre le jour.

Découvrez aussi : [Quel Influence le Vent Solaire a sur le Bien-Etre des Hommes ?]

soulager-douleur-intestin

Pourquoi faire alors une coloscopie ?

Les raisons qui poussent les gens à consulter leur médecin généraliste sont multiples. Généralement, ces raisons entraînent souvent une demande de coloscopie. Parmi les raisons les plus courantes, on a, les douleurs abdominales, le saignement, la modification des habitudes intestinales, les investigations sur le dépistage du cancer colorectal ou les hémorroïdes. Pour étudier pleinement les causes de ces problèmes, votre médecin généraliste devra vous adresser à un gastro-entérologue pour une coloscopie. Une coloscopie est souvent le meilleur moyen de voir à l’intérieur de l’intestin pour en savoir plus sur les causes de vos symptômes.

Lors d’une coloscopie, vous avez le choix entre un traitement public ou privé. Si vous souhaitez subir une coloscopie dans un hôpital privé ; demandez alors à votre médecin de vous diriger vers un spécialiste. Il est souhaitable de demander à votre médecin de vous faire une recommandation ouverte afin que vous puissiez choisir. Avant de verrouiller quoi que ce soit, vérifiez auprès des institutions compétentes pour voir si vous êtes couvert et évitez les mauvaises surprises. En savoir plus sur la réduction des frais personnels pour votre voyage à l’hôpital. Vous pourrez avoir une liste de questions utiles que vous pouvez poser à votre spécialiste pour vous assurer qu’elles sont axées sur la qualité.

Découvrez aussi : [Principe de fonctionnement d’un ventilateur]

endoscope-medical

Que devrez-vous faire avant votre coloscopie ?

Après votre gastroscopie, c’est-à-dire l’étude des parois de votre tube digestif à l’aide d’un endoscope ; il est important de suivre les instructions de votre gastroentérologue. Votre hôpital effectuera également un dépistage complet à base de la gastro-entérologie avant votre hospitalisation complète.  Cela permettra de recueillir tous les détails importants de vos antécédents médicaux, y compris les médicaments que vous prenez.

Dans la période qui précède votre opération, il se peut que certains aliments vous soient interdits une semaine avant. Vous pourriez également être conseillé à suivre un régime pauvre en fibres. Cela vous aidera à obtenir un intestin propre pour l’équipe le jour même. Pour s’assurer que votre intestin est complètement vide pour votre coloscopie, votre médecin rédigera une ordonnance pour un kit de préparation à votre intention.

Cela implique généralement de boire un liquide de préparation, et une assez grande quantité de celui-ci. Beaucoup de patients rapportent que boire la préparation est la partie la plus inconfortable de toute la procédure. Il est normal de s’attendre à une diarrhée après la préparation. Prévoyez donc un accès étroit à une salle de bain pendant la journée et envisagez de résilier tout engagement.

Découvrez aussi : [JobCamp Dijon, 26 février 2018]

regime-sans-residu-tableau

Qu’est-ce qui se passe le jour ?

Encore une fois, vous suivez les instructions détaillées de l’équipe médicale de votre centre hospitalier. Vous pouvez aussi vous attendre à avoir une nutrition taillée sur mesure. Cela implique que vous devez vous préparer à être à jeun (pas de nourriture) puis arrêter tous liquides après un certain temps. Il est très important de suivre les instructions de votre médecin traitant, en ce qui concerne les aliments et les boissons. Il est possible, que le fait de manger ou boire après un certain temps puisse signifier que ; votre chirurgie digestive peut être retardée ou même différée pour votre santé et votre sécurité.

Une fois que vous arrivez à l’hôpital de jour, vous serez admis à l’examen qui permet de diagnostiquer votre tube digestif. Ceci est une procédure de jour, de sorte que vous n’aurez probablement pas à passer la nuit. Pour vous préparer, le personnel hospitalier insérera une canule intraveineuse dans une veine de la main ou du bras pour administrer le traitement avant, pendant et après votre procédure. La plupart des gens subissent une sédation consciente lors d’une coloscopie dans le bloc opératoire. Lorsque vous êtes sous anesthésie générale, cela signifie que vous ne ressentirez probablement aucune douleur ; et dans la plupart des cas vous ne vous souviendrez pas de ce qui s’est passé.

Au cours de la procédure, l’équipe va insérer un long tube flexible appelé coloscope dans votre anus. La lunette insuffle de l’air dans votre côlon pour rendre les choses plus faciles à voir et prend des images en cours de route. Votre médecin pourra même retirer les polypes ou faire une biopsie s’il en a besoin. Certains polypes peuvent évoluer en cancer s’ils ne sont pas traités.

selles-après-coloscopie

Que se passe-t-il après votre coloscopie

Vous vous réveillez dans une zone de récupération et pourrez prendre quelque chose à boire. Au bout de quelques heures, lorsque vous vous êtes pleinement remis, vous pourriez rentrer chez vous. Cependant, parce que vous avez été mis sous anesthésie, il est dangereux de conduire en voiture jusqu’à la maison. Vous devrez donc demander à un des membres de vôtre milieu familiaux de vous prendre. Vous ne devriez faire aucune de ces choses pendant les 24 heures qui suivent votre endoscopie digestive. Il s’agit du faire, de conduire une voiture; voyager seul, utiliser des machines ou signer des papiers légaux. La plupart des gens ne retournent pas au travail le jour de leur procédure.

À la maison, vous pourriez vous sentir un peu ballonné ou dégoûté, mais cela devrait se résoudre rapidement. Dès que vous vous sentez à la hauteur, vous pourrez reprendre vos activités normales (à l’exception de celles décrites ci-dessus), à condition que votre médecin ne vous ait pas conseillé le contraire. Vous obtiendrez des instructions à suivre et des informations précises sur les personnes à contacter en cas de problème après votre examen endoscopique. Les effets secondaires sont rares, cependant, contactez le contact fourni si vous êtes inquiet à propos de n’importe quel aspect de votre rétablissement.